Accueil > J'ai fait mon année de césure en zone de guerre

J'ai fait mon année de césure en zone de guerre

Pierre Sautreuil EDJ Sciences Po
Étudiant à l’École de journalisme de Sciences Po, Pierre Sautreuil suit son master 2 en apprentissage au sein de l’Agence France Presse. Son année de césure, il l’a passée en Ukraine sur le front, avec les séparatistes pro-russes. Une expérience de reporter de guerre à 21 ans qui lui a valu le prix Bayeux Calvados du Jeune reporter en octobre 2015. Rencontre.

Comme beaucoup d’étudiants qui entrent à Sciences Po, avez-vous toujours eu envie de devenir journaliste ?

Pierre Sautreuil : En fait, je n’ai jamais eu de “vocation” pour le journalisme. Pour moi, c’est un métier, pas une vocation : je me méfie de cette mystique de la profession... J’ai grandi dans un milieu où on consommait peu de médias, j’ai commencé très tard à m’informer : je n’étais pas du genre à citer Albert Londres comme gourou en arrivant (ndlr : célèbre journaliste du début du XXeme siècle). En fait j’y ai pris goût en intégrant l’équipe de La Péniche en 1ère année (le journal des étudiants). Des lectures et des discussions ont fait le reste.

Comment est né votre intérêt pour la Russie ?

P. S. : J’ai commencé le russe en 2è année à Sciences Po. Pour l’année à l’étranger, j’ai procédé par élimination : je voulais aller plus loin que l’Europe proche, mais dans un pays où je ne porterais pas ma condition d’étranger sur le visage. Et en voyant la Russie sur la carte, je me suis dit : voilà un immense territoire sur lequel nous avons d’immenses préjugés. J’ai eu envie de découvrir cette réalité de mes propres yeux, et je suis parti à l’université MGIMO (Moscow State University of International Relations) de Moscou pour la 3è année à l'étranger. Je n’ai pas été déçu : c’est un pays fabuleux.

Comment s’est déroulée cette année à Moscou ?

P. S. : La formation en langues à MGIMO était passionnante, de même que les cours de philosophie russe ou de relations internationales. J’ai fait aussi du reportage : je considère que c’est le meilleur moyen de découvrir un pays et de sortir du milieu des expatriés. Pour entrer en master à l’École de journalisme, je me suis appuyé sur cette expérience et j’ai défendu mon projet : continuer à faire du reportage sur l’Europe de l’Est et l’espace post-soviétique.

Après avoir intégré l’École de journalisme, vous avez souhaité compléter votre apprentissage en partant en année de césure avant le master 2 ?

P. S. : Oui, j’avais envie d’approfondir cette spécialisation et de pratiquer le russe. Je voulais multiplier les stages en rédaction pour mettre pour mettre plus de chances de mon côté après le diplôme. J’ai commencé mon année de césure en mai 2014 à Moscou, par un stage au Courrier de Russie...qui s’est terminé prématurément en raison d’un gros désaccord sur la ligne éditoriale. Autrement dit, je me suis retrouvé sans visa en juin, avec trois jours pour quitter le pays. On m’a alors conseillé de partir en Ukraine, et c’est ce que j’ai fait.

Votre année de césure a alors pris uncours bien différent de ce que vous aviez prévu...Vous devenez correspondant sur la zone de conflit à l’Est de l’Ukraine.

P. S. : Oui, j’avais remarqué que les hebdomadaires n’avaient pas de correspondants sur place. J’ai couvert pour l’Obs le conflit entre les séparatistes pro-russes et l’armée ukrainienne. Au total, j’ai passé 7 à 8 mois de cette année de césure en Ukraine, et 3 à 4 mois en zone de guerre. J’y ai vécu l’épreuve du feu, à tous les sens du terme. Je me suis retrouvé à 21 ans au milieu d’une guerre qui est aussi une guerre d’information : c’est l’expérience professionnelle la plus formatrice que j’ai pu vivre.

Qu’avez-vous appris sur le métier de journaliste ?

P. S. : Dans ce genre de contexte, c’est rumeur sur rumeur. Il faut savoir s’écouter et écouter les autres. Discuter avec les autres journalistes présents sur place est vital. Il faut vérifier tout ce que l’on vous dit, ne jamais publier quoi que ce soit sans avoir trois sources concordantes. Et il faut bien sûr apprendre à évaluer le danger, et prendre des décisions très vite en gardant la tête froide. Mes vrais modèles en journalisme, je les ai découverts sur le terrain : les reporters que j’ai rencontré sur place m’ont beaucoup aidé. Ils sont devenus des amis. Sans cette solidarité, je n'aurais pas réussi à tenir.

Après avoir vécu pareille aventure, est-ce que cela a été difficile de revenir sur les bancs de l’école en septembre dernier ?
P. S. : Cela n’était pas évident. Le jour de la rentrée, un photographe que je connais s’est fait blesser là-bas. Je me suis demandé ce que je faisais ici. Et aussi parce que j’avais envie de continuer à apprendre par la pratique : c’est pour cela que j’ai choisi de faire mon master 2 en apprentissage. Pour la suite, je n’ai pas de plan de carrière, mais ce qui est sûr, c’est que je veux continuer à faire de la presse écrite, et à couvrir l’international. Mon expérience en Ukraine m’a rendu plus optimiste pour la suite : travailler à la pige ne condamne pas nécessairement à la précarité, comme on l'entend si souvent.

En savoir plus

Photo: Pierre Sautreuil
Crédits @Ukraine Crisis Media Center

05/02/2016
03.09.2018
La Fondation Pierre Ledoux - Jeunesse Internationale a pour objet la formation de la jeunesse par une meilleure connaissance du monde extérieur en élargissant l'horizon des jeunes, en privilégiant la dimension internationale de leur formation et en contribuant à leur mobilité.
26.07.2018
Vous souhaitez recruter à Sciences Po des étudiants en stage, apprentissage ou 1er emploi ? Le site Sciences Po Carrières vous permet de déposer et de suivre de façon autonome vos offres.
Voir toutes les actus

Les entreprises partenaires de Sciences Po

Logo de CORPORACION ANDINA DE FOMENTO
Logo de AXA
Logo de BANQUE DE FRANCE
Logo de Chalhoub Group
Logo de CIC - CREDIT INDUSTRIEL ET COMMERCIAL
Logo de BANQUE PALATINE
Logo de BERGER LEVRAULT
Logo de BRED BANQUE POPULAIRE
Logo de CAISSE D'EPARGNE
Logo de CASDEN
Logo de COFELY INEO
Logo de AIR LIQUIDE
Logo de EY
Logo de FONDATION HSBC
Logo de FONDATION JEAN LUC LAGARDERE
Logo de FONDATION LA FRANCAISE DES JEUX
Logo de FONDS AXA POUR LA RECHERCHE
Logo de FONDATION RATP
Logo de FRANCE TELEVISIONS GROUPE
Logo de KPMG
Logo de LA POSTE
Logo de LCL
Logo de L'OREAL GROUPE
Logo de MAIF
Logo de NATIXIS Global ASSET MANAGEMENT
Logo de PWC
Logo de SAFRAN
Logo de Société Générale
Logo de TOTAL SA
Logo de Orange SA
Logo de KERING SA
Logo de Eurazeo
Logo de Accenture
Logo de Pathé Live
Logo de BNP Paribas
Logo de NATIXIS
Logo de Santander
Logo de LAZARD FRERES SAS
Logo de MAZARS
Logo de Transdev
Logo de Rothschild & Co
Logo de DANONE
Logo de GE HEALTHCARE
Logo de BOUYGUES TELECOM
Logo de Groupe EDF
Logo de Capgemini Consulting
Logo de Galeries Lafayette
Logo de Hermès
Logo de Groupe Casino
Logo de Vivendi
Logo de ENGIE
Logo de Clifford Chance Europe LLP
Logo de Facebook
Logo de CANAL+
Logo de Carrefour
Logo de Caisse des Dépôts
Logo de ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE
Logo de Goldman Sachs
Logo de AccorHotels
Logo de CHANEL SAS
Logo de SANOFI
Logo de BOUYGUES SA
Logo de Agence Française de Developpement
Logo de EUTELSAT COMMUNICATIONS
Logo de La Banque Postale
Logo de August & Debouzy avocats
Logo de Association des petites villes de France
Logo de Air Liquide European Homecare Operations Services
Logo de BNP Paribas Cardif
Logo de DASSAULT SYSTEMES SE
Logo de Gide
Logo de Hogan Lovells LLP
Logo de Latournerie Wolfrom Avocats
Logo de Publicis Groupe
Logo de Association des Régions de France
Logo de Vivant Chiss
Logo de RATP Dev
Logo de Airbnb
Logo de Assemblée des Départements de France
Logo de Hachette Livre
Logo de HandiEM
Logo de Arkema
Logo de Shiseido Group EMEA
Logo de Gaumont
Logo de BREDIN PRAT
Logo de Groupe ADP
Logo de Ministère de la Culture
Logo de RTE Réseau de Transport d'Electricité
Logo de Caisse d'Allocations Familiales
Logo de Uber France SAS
Logo de Nexity
Logo de crédit foncier
Logo de Cisco Systems France
Logo de Ubisoft
Logo de Chargeurs
Logo de SAINT GOBAIN INTERSERVICES
Logo de Fédération Française de l’Assurance
Logo de Attitude prévention
Logo de Areas
Logo de Association des communautés de France
Logo de Fondation Chanel
Logo de M1 Real Estate
Logo de Façonnable
Logo de ARTEMIS (Financière Pinault)
Logo de Fondation ANTHONY MAINGUENÉ
Logo de FONDATION Coca Cola
Logo de Banijay
Logo de Info Presse
Voir toutes les entreprises