Homepage > MA MISSION? FAIRE VIVRE LES JEUX OLYMPIQUES SUR TOUT LE TERRITOIRE

MA MISSION? FAIRE VIVRE LES JEUX OLYMPIQUES SUR TOUT LE TERRITOIRE

image_article_1100
Victoire est étudiante du master politiques publiques (Ecole d'affaires publiques). Elle a rejoint en janvier 2023 la Direction de l’Engagement de Paris 2024 pour un stage aux côtés des équipes du Label Terre de Jeux 2024. Focus sur ses missions en lien avec les collectivités, pour faire vivre les Jeux dans les territoires.

Sciences Po Carrières - En quoi consistent vos missions au sein du "Label Terre de Jeux 2024" ?

Victoire Lemoine (V.L) - Inédit dans un Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques, le Label Terre de Jeux 2024 a vocation à faire vivre les Jeux sur tout le territoire, partout en France, même dans les villes qui n’accueillent pas de site de compétition. Terre de Jeux 2024 compte plus de 4.000 entités labellisées dans toute la France. De nombreux programmes sont proposés aux collectivités qui en bénéficient afin de les inciter à diffuser les valeurs des JOP en France : promotion de l’activité sportive, parité dans le sport, incitation à bouger plus dans les écoles…

Le Label Terre de Jeux 2024 s’inscrit directement dans la stratégie d’héritage de Paris 2024 : toutes les actions mises en œuvre visent à dynamiser la pratique sportive en France dans le long terme, pour que les Jeux de 2024 constituent un véritable élan sur ces sujets et non pas un objectif limité dans le temps.

Les sujets sont nombreux, et j’occupe des missions transverses au sein de l’équipe. La majeure partie de mon temps est consacrée au contact avec les collectivités labellisées (qui vont de la Région à la commune de 50 habitants) et avec des acteurs institutionnels variés. Je suis également chargée de la préparation de certains déplacements dans les territoires et des prises de parole des responsables de Paris 2024. Enfin, j’assure le suivi des relations avec les Comités Nationaux Olympiques et Paralympiques Français (CNOSF et CPSF) et je rédige des notes et courriers institutionnels. 

(S.C) - Quels bénéfices tirez-vous de cette expérience de stage?

(V.L) - En tant qu’étudiante de l'École d’affaires publiques, ce stage m’a permis de mettre en pratique les sujets évoqués dans les cours. Grâce aux contacts directs avec les collectivités, j’ai notamment pu mieux saisir les enjeux des différentes strates des entités territoriales en France, et ce que chacune peut mettre en œuvre en matière de promotion de la pratique sportive.

J’ai également eu l’opportunité d’évoluer en grande autonomie sur mes sujets, ce qui me permet d’aborder avec confiance la suite de mon projet professionnel : je vais rester chez Paris 2024 en alternance dans le cadre de ma deuxième année de master, aux relations institutionnelles d’un groupement de sites de compétition. 

S.C - Qu'est-ce que Sciences Po vous apporte comme compétences pour réussir dans votre mission? 

V.L - Grâce à ma formation à Sciences Po, j’ai commencé mon stage avec un socle de connaissances des acteurs institutionnels en France et de leurs enjeux. Cela représente un véritable atout dans un milieu complexe qui peut être difficile à appréhender au premier abord. 
Paris 2024 est un environnement de travail unique, notamment du fait de son dynamisme ; il faut être très agile et toujours prête à passer d’un sujet à l’autre ! La formation dispensée à Sciences Po est d’une grande aide pour développer ces compétences et avoir la capacité d’exercer des missions très transverses au sein d’une équipe.

"Il nous reste un an pour faire advenir le plus grand événement du monde à Paris"

Il est très particulier et très challengeant de travailler dans le cadre d’un tel projet, avec une date de début et de fin précises. Chacun chez Paris 2024 a conscience qu’il nous reste un an pour faire advenir le plus grand événement du monde à Paris, en écrivant sur une page blanche. On ressent très fortement cette envie de donner le meilleur et de se remettre sans cesse en question pour se demander si on ne pourrait pas faire encore mieux autrement.

Dans ce contexte, travailler avec les territoires est extrêmement galvanisant. Les collectivités mesurent également l’enjeu de cet événement, et l’opportunité que vont représenter les Jeux pour valoriser la pratique sportive en France. C’est une vraie chance de travailler avec des acteurs aussi motivés. 

En savoir plus

Last modified 2023-09-04
18.04.2024
If you are looking for interns or future employees, our guide 'Recruit at Sciences Po' will provide the relevant information about our students, the careers we train them for and how to leverage this great pool of talent to meet your recruitment needs.
18.04.2024
Launched by two graduates (class of 2020) from Law School : Agnès de Fortanier (Master in Economic Law) and Thomas Harbor (dual degree Sciences Po HEC), What's up EU is a newsletter putting together a concise, well-documented, and informative weekly wrap-up of the news that matters at a continental scale — from a European perspective. Sciences Po Careers interviewed Augustin Bourleaud, in charge of its edition, who is currently a double master's degree student between Sciences Po and the London School of Economics.
Read more news