Homepage > L'école urbaine : trajectoires dans la ville, la parole aux alumni

L'école urbaine : trajectoires dans la ville, la parole aux alumni

L'Ecole urbaine a été inaugurée ce vendredi 24 septembre. Pour sa première rentrée, 370 élèves vont suivre l'un des 3 masters formant à la gouvernance urbaine sous toutes ses formes. Découvrez leur profil et le parcours de alumni des masters Stratégies Territoriales et Urbaine (STU), Governing the Large Metropolis (GLM) et Urban Policy.

Trajectoires dans la ville

Une large culture urbaine

L’École urbaine forme des passionnés de l’objet urbain : rares sont les diplômés qui ne travaillent pas dans les métiers de la ville. C’est peut-être parce que ce champ professionnel représente aujourd’hui une palette incroyablement vaste de fonctions, de secteurs et d’organisations, que les diplômés de l’École urbaine de Sciences Po ne se privent pas d’y circuler à leur guise, passant d’un secteur à l’autre, d’un pays à l’autre, d’une échelle à l’autre, d’une problématique à l’autre. Une diversité qui se lit dans les profils des diplômés, mais se vit aussi à l’intérieur même de chaque trajectoire, riches d’expériences multiples et de nombreux aller-retours.

Des managers urbains polyvalents

Apte à circuler dans l’immense variété des problématiques urbaines, le positionnement inédit de l’École urbaine de Sciences Po forge des profils de spécialistes de l’action publique territoriales, dotés de savoir-faire pointus et de compétences spécifiques. Fins connaisseurs du monde politique et de ses modes de fonctionnement, et baignés dans toutes les cultures urbaines grâce à leur formation en sciences sociales, les profils formés à l’École urbaine sont autant des fabricants de politiques publiques que des décideurs. Managers urbains polyvalents, ils peuvent parler le langage des différents acteurs impliqués dans ces dynamiques urbaines, y compris celui des chiffres, auquel la formation porte une attention particulière.

Des profils qui circulent dans tous les métiers de la ville

Résultat de cette culture professionnelle trans-organisationnelle, l’École urbaine forme des jeunes professionnels aussi efficaces et pertinents chez un major du BTP que dans le cabinet d’un maire, dans une agence régionale de santé ou un cabinet de paysagistes, chez un promoteur immobilier ou un bureau d’études spécialisé en débats publics, dans une agence locale de l’énergie ou un cabinet de consultants, dans une start-up inventant des applications numériques pour la mobilité “intelligente” ou chez un assureur en risques urbains, etc.

voir la conférence inaugurale de l'Ecole urbaine

Last modified 2015-10-13
15.07.2021
The results of the 2021 Graduate Employability Survey on the class of 2019 show that Sciences Po students remain very attractive to employers, with 9 out of 10 graduates in professional activity. Despite a job market facing difficulties, 82% of our 2019 graduates found their first job in less than 6 months, and nearly ¾ of them have a stable profession. There are still just as many (37%) working abroad, in 84 countries. Discover all the results of our survey!
30.08.2021
You are a student looking for information about internships or career fairs? you are an employer willing to recruit our students in jobs or an internship? Find here the list of your Sciences Po Careers
Read more news