Homepage > "LE MÉTIER DE JOURNALISTE EST TOUT SAUF UN EXERCICE SOLITAIRE"

"LE MÉTIER DE JOURNALISTE EST TOUT SAUF UN EXERCICE SOLITAIRE"

Alice Antheaume, #Scpo2017
L’École de journalisme de Sciences Po a mobilisé tous ses étudiants pour couvrir la Présidentielle 2017. Objectifs : se mettre en situation de reportage comme de vrais journalistes mais, surtout, créer des contenus créatifs résolument orientés vers le digital. Entretien avec Alice Antheaume, directrice exécutive de l’École de journalisme de Sciences Po. #ScPo2017

En quoi est-ce important pour vos étudiants de couvrir la campagne présidentielle française ?

Le but du jeu, c’est que les étudiants vivent les conditions de leur future vie de journalistes. Or, dans ce métier, c’est souvent l’actualité qui décide du travail ! L’année à venir va être rythmée par l’élection présidentielle. C’est intéressant pour nos étudiants de se confronter à cette réalité et de voir comment s’organiser pour livrer des informations intéressantes. L’autre intérêt de leur implication, c’est de permettre d’avoir des promotions qui travaillent ensemble. Le métier de journaliste est tout sauf un exercice solitaire, il faut savoir travailler en équipe. Au gré des couvertures, on découvre comment collaborer avec d’autres, ses talents et ses forces, le « live » et le terrain…Ce sont les conditions réelles, il y a une énorme pression et cela nécessite une organisation importante et souple. Ce que l'on met en place pour la Présidentielle constitue un accélérateur d’apprentissage.

Concrètement, que vont faire les étudiants pendant cette période de campagne ?

Ils sont en train de développer une application mobile, « Contrechamps », qui sera disponible fin novembre sur IOS et qui abordera 4 thématiques originales et décalées que les médias traditionnels ne suivront pas forcément. Par exemple, les gens qui travaillent dans l’ombre des candidats avec « Les petites mains de la présidentielle », les duos rivaux, amoureux et amicaux avec « Tandem 2017 », ou encore le rapport à la nourriture des candidats « Pain de campagne » et les coulisses des journalistes qui suivent les candidats « Rush 2017 ». Un autre groupe d’étudiants fait partie d’un dispositif que nous avons monté en partenariat avec Twitter qui va leur permettre de suivre les différentes personnalités qui passeront à Sciences Po. Nous avons installé au cœur de Sciences Po une Twitter room, où les étudiants vont interviewer les personnalités avec un dispositif léger, un smartphone ou un Ipad, et posteront leurs contenus depuis le compte twitter officiel de Sciences Po avec le hashtag #ScPo2017. Enfin, lors des deux tours de scrutin, les 23 avril et 7 mai, toute l’école sera mobilisée pour animer une édition spéciale diffusée en direct, avec des envoyés spéciaux, des présentateurs, des sujets tournés en amont…

Lire la suite de l'article

Last modified 2016-11-23
04.09.2023
Victoire est étudiante du master politiques publiques (Ecole d'affaires publiques). Elle a rejoint en janvier 2023 la Direction de l’Engagement de Paris 2024 pour un stage aux côtés des équipes du Label Terre de Jeux 2024. Focus sur ses missions en lien avec les collectivités, pour faire vivre les Jeux dans les territoires.
12.06.2024
Launched by two graduates (class of 2020) from Law School : Agnès de Fortanier (Master in Economic Law) and Thomas Harbor (dual degree Sciences Po HEC), What's up EU is a newsletter putting together a concise, well-documented, and informative weekly wrap-up of the news that matters at a continental scale — from a European perspective. Sciences Po Careers interviewed Augustin Bourleaud, in charge of its edition, who is currently a double master's degree student between Sciences Po and the London School of Economics.
Read more news