Homepage > En tant qu'étranger, je bénéficie chez l'Oréal d'un programme d'accompagnement sur mesure

En tant qu'étranger, je bénéficie chez l'Oréal d'un programme d'accompagnement sur mesure

Afrikaner d'origine, Pierre Vercueil a grandi et étudié à Singapour avant d'intégrer Sciences Po en master Politique économique internationale (PSIA). Il témoigne aujourd'hui de son parcours d'étudiant étranger à PSIA qui a rejoint le groupe L'Oréal d'abord en tant que stagiaire avant de devenir chef de projet international au sein d'une équipe marketing et développement.

"Afrikaner ayant grandi en milieu anglophone à Singapour, j'ai toujours eu un lien fort avec la culture française...j'ai choisi Sciences Po"

Je suis né en Afrique du Sud mais j’ai passé la majeure partie de mon enfance à Singapour où j'ai grandi dans un milieu anglophone, à l'école internationale de Singapour. Pour retrouver mes racines d'Afrikaner j'ai ensuite fait ma licence à l'Université de Stellenbosh, l'une des plus anciennes université Afrikaner, avant d’entrer à Sciences Po en master de Politique économique internationale (PSIA). Parce que d’une part j'ai un lien très fort avec la culture française depuis mon enfance, Sciences Po était pour moi le meilleur choix d’autre part pour son ouverture internationale, sa rigueur académique et l'aspect professionnalisant de ses masters.

Quel a été votre parcours entre PSIA et l’Oréal ?

J’ai énormément apprécié mes études en sciences économiques et humaines qui m’ont permis de comprendre le monde dans lequel nous évoluons. Après un stage en finance, j’ai souhaité m’investir dans un environnement plus créatif et tangible, développer une vision produit et consommateurs. J’ai ainsi rejoint l’équipe marketing développement de La Roche-Posay depuis 2015. 

Quels sont vos projets à moyen long terme ?

Je travaille actuellement en tant que Chef de projet international. Je m’occupe de la franchise produits solaires pour les différents marchés dans le monde. Cela vient élargir ma formation en économie internationale et me permet d’enrichir mon profil. J’aspire aujourd’hui à des postes à responsabilités en France ou à l’étranger. J’aimerais profiter du début de ma carrière professionnelle pour retourner en Asie, un marché en pleine expansion et très innovant.

"L’Oréal est une très bonne école" 

L’important à ce stade de ma vie est d’apprendre autant que possible. L’Oréal est une entreprise exigeante. Il y a une très bonne expression en anglais : « You need to bring your A game ». Mes missions sont très formatrices et enrichissantes. L’humain est également au cœur des processus. Mes collègues sont passionnés avec des profils aussi variés que complémentaires. Nous évoluons dans une ambiance agréable et bienveillante. Lorsque les résultats sont là, très vite, les managers vous font confiance. J’ai senti que j’avais monté plusieurs marches en à peine deux ans. Aujourd’hui, je manage un stagiaire. J’aime cet aspect dans mon travail : la formation, l’accompagnement, le partage.

"L’Oréal investit dans les collaborateurs en définissant des parcours propres à chacun"

Outre les formations métiers, L’Oréal est soucieux de la diversité. En tant qu’étranger, je bénéficie d’un programme d’accompagnement sur mesure.

"Osez ! "

N’ayez jamais peur de vous lancer dans l’inconnu, cela mène à des expériences ou à des parcours très enrichissants. Je prends mon exemple, je suis chef de projet marketing et je n’ai jamais fait de formation en marketing. Mon expérience en stage chez L’Oréal a été décisive.

"Et soyez humainement curieux"

Les rencontres sont très importantes à la fois pour progresser dans sa carrière mais surtout prendre les bonnes décisions : rencontrer des personnes sur LinkedIn, se renseigner sur le parcours d’un collègue, demander des conseils à son ancien tuteur de stage… Les gens sont toujours bienveillants.

POUR ALLER PLUS LOIN

Rencontrez les collaborateurs de l'Oréal au Forum Sciences Po Entreprises
Consultez la fiche de l'Oréal et les offres à pourvoir

Last modified 2017-09-15
04.09.2023
Victoire est étudiante du master politiques publiques (Ecole d'affaires publiques). Elle a rejoint en janvier 2023 la Direction de l’Engagement de Paris 2024 pour un stage aux côtés des équipes du Label Terre de Jeux 2024. Focus sur ses missions en lien avec les collectivités, pour faire vivre les Jeux dans les territoires.
12.06.2024
Launched by two graduates (class of 2020) from Law School : Agnès de Fortanier (Master in Economic Law) and Thomas Harbor (dual degree Sciences Po HEC), What's up EU is a newsletter putting together a concise, well-documented, and informative weekly wrap-up of the news that matters at a continental scale — from a European perspective. Sciences Po Careers interviewed Augustin Bourleaud, in charge of its edition, who is currently a double master's degree student between Sciences Po and the London School of Economics.
Read more news