Homepage > Julie Huguet, Sustainability Advisor - Aerospace chez Saint-Gobain, diplômée du Master en Ressources humaines (2021)

Julie Huguet, Sustainability Advisor - Aerospace chez Saint-Gobain, diplômée du Master en Ressources humaines (2021)

image_article_918
Julie est diplômée de l'Ecole du Management et de l'Innovation. Elle travaille actuellement pour le Groupe Saint-Gobain en tant que Sustainability Advisor

Quelles sont vos missions dans votre emploi actuel ?

Je travaille dans le Groupe Saint-Gobain, pour le business Aerospace de ce Groupe. C’est un business avec trois sites de production, répartis entre la France et les Etats Unis, et spécialisé dans la fabrication de vitrages et de pièces composites pour différents modèles d’avion ou d’hélicoptère. Je suis en charge du déploiement d’une politique « Sustainability » dans cette entité, c’est-à-dire inclure dans le business les préoccupations de développement durable et les nouvelles orientations sociétales. Au quotidien, cela veut dire se poser deux questions : qu’est-ce que l’on pourrait faire différemment dans notre activité, et comment convaincre et accompagner les managers et les équipes ? Concrètement, je passe beaucoup de temps à faire des recherches sur ce qui est fait ailleurs, à contacter des organismes de formation, des starts ups qui proposent des solutions innovantes pour la transition écologique … il y a tout cet écosystème dynamique dans lequel j’essaye de naviguer pour trouver de l’inspiration et des bonnes pratiques. Ensuite, il s’agit d’adapter ces idées à ce que l’on fait et à ce que l’on est en tant que business, en parler aux équipes, prendre en compte les contraintes de tous pour faire des propositions pertinentes. Cela veut dire passer : faire du benchmark en permanence, chercher à développer son réseau au maximum, créer une relation de confiance avec la Direction… mais aussi passer beaucoup du temps en réunion, être souvent en attente de retours, devoir faire des relances … mais le plus souvent ça fonctionne ! Je suis ensuite amenée au quotidien à suivre ces projets, être l’interlocuteur entre les différentes parties prenantes et essayer de communiquer au maximum sur tous les canaux possibles pour maximiser l’impact positif du projet.

Qu’est-ce que la formation de Sciences Po vous a apporté pour les exercer ?

Ce qui est fondamental dans la formation de Sciences Po, c’est l’importance accordée aux sciences sociales, qui vos donne une boîte à outils formidables. On ne s’en rend pas toujours compte pendant la formation parce que nous sommes entourés de profils avec cette ouverture aux sciences sociales, mais dès que l’on entre dans l’entreprise on prend conscience qu’il s’agit d’une culture rare dans le monde professionnel, et très appréciée par le management. Être capable de donner du contexte, d’analyser sous le prisme des relations de pouvoir et des ressources les organisations, relativiser les normes et aller parfois chercher un apport théorique : c’est extrêmement utile en entreprise, et c’est surtout une carte à jouer pour se différencier ! 

Ce qui est aussi essentiel dans notre apprentissage à Sciences Po, c’est la prise de parole en public. Nous sommes entraînés depuis la première année, et cela porte ses fruits ! dès l’arrivée en entreprise on prend conscience de la puissance de cette compétence. Être capable de parler de son projet avec conviction, c’est déjà la moitié du chemin vers sa réussite. 

Un exemple de projet marquant auquel vous auriez pris part dans le cadre de ce poste ?

J’ai la chance de travailler régulièrement pour et avec un site industriel basé aux Etats-Unis, et j’ai trouvé que c’était passionnant de pouvoir aborder les thématiques du développement durable et de la RSE avec eux, et d’avoir cette opportunité internationale si vite. Sur place je me suis évidemment rendue compte que le prisme était très différent, mais les esprits ouverts et surtout demandeurs de contribution de ma part : les profils opérationnels ont en tête qu’il faut changer les façons de faire et repense sa raison d’être ? , mais ne savent pas toujours comment ! J’ai eu le sentiment qu’au-delà de réponses « techniques », on attendait surtout de moi que je pose les questions et que je pointe les espaces où on l’on devait essayer de changer les choses. C’est extrêmement gratifiant de sentir cette confiance.

Quelles compétences sont requises pour exercer votre fonction ?

On pense souvent à tort que la transformation des entreprises sera portée par des profils techniques spécialisés dans les énergies vertes ou l’écoconception… Oui évidemment, ces profils sont indispensables et ont un rôle à jouer mais ce n’est pas tout. Pour avoir une démarche de développement durable solide, il faut prendre le sujet sous l’angle du changement : comment dois-je transformer mon organisation pour faire face aux enjeux climatiques et environnementaux ? Cela implique une réflexion sur la gestion des ressources humaines, l’aspect financier, l’organisation de tous les process internes. Pour introduire ce changement il faut des profils polyvalents, avec une intelligence organisationnelle, un sens de la communication et évidemment des convictions environnementales fortes !

Qu’est-ce qui vous plait le plus au quotidien dans votre emploi actuel ? Qu’est-ce qui est le plus challengeant ?

J’adore le fait de travailler sur des sujets très différents, qui ne se ressemblent jamais ni sur le fond ni sur la forme. La Sustainability est un cadre très large pour Saint-Gobain Aerospace, et on construit progressivement des briques à l’intérieur sur des thématiques diverses : l’égalité professionnelle, la réduction des émissions directes de CO2, la mobilité des collaborateurs, le marketing de nos produits… Cela me permet aussi d’avoir des interactions riches dans l’entreprise mais aussi avec des acteurs externes.

Cette diversité c’est ce qui est aussi le plus challengeant, il faut travailler sur des sujets différents parce que cela correspond aux différents sujets importants pour nos parties prenantes, ce qui veut aussi dire travailler sur des échelles de temps très différentes. Le risque est évidemment d’éclipser un sujet mis en attente par des actions court-termistes et sur laquelle j’ai la main, alors que sur d’autres je suis plutôt en support d’équipes qui avanceront au gré de leurs priorités.

Auriez-vous un conseil pour les étudiant.e.s de Sciences Po ?

N’hésitez pas à sortir des sentiers battus et à explorer des voies qui vous intéressent, profitez des stages, césures ou alternance pour sortir de votre zone de confort et vous laissez surprendre. L’éventail de possibilités que nous offre une formation à Sciences Po est immense, et c’est en explorant qu’on se forge une opinion précise de ce que l’on veut faire. 
Pour celles et ceux qui sont passionnés par la transition écologique, qui ont envie de changer de le monde à leur échelle, il y a de la place pour vous dans le secteur de l’entreprise, même l’entreprise « traditionnelle » ! 
 

Last modified 2022-03-02
27.01.2023
If you are looking for interns or future employees, our guide 'Recruit at Sciences Po' will provide the relevant information about our students, the careers we train them for and how to leverage this great pool of talent to meet your recruitment needs.
20.12.2022
On Friday, September 29, the Careers Fair was held for the first time on Sciences Po's 1 Saint Thomas Campus. More than 1,000 Sciences Po students and graduates attended the event where they met with over 70 different employers to discuss internships, apprenticeships and job opportunities.
Read more news