Accueil > Qu'apprend-t-on à l'Ecole des affaires publiques ?

Qu'apprend-t-on à l'Ecole des affaires publiques ?

Yann Algan
"Le projet pédagogique de l’école est de former des profils capables de trouver des solutions innovantes aux plus grands problèmes de l’humanité actuels et de prendre des décisions éclairées, honnêtes et éthiques dans un monde complexe” - Yann Algan, Doyen de l'École d’affaires publiques de Sciences Po.

Découvrez l’École en vidéo

L’enseignement

L'École d’affaires publiques propose deux programmes de formation initiale : le Master politiques publiques et le Master affaires européennes. Ces masters en deux ans sont accessibles à toute personne ayant validé au moins trois ans d'études supérieures. L'École dispose aussi de formations en un an destinées aux jeunes professionnels : le Master in Public Affairs, dispensé en anglais, et le programme d'expérimentation en Arts et Politiques (SPEAP).

L'École propose également un ensemble de formations exécutives destinées à un public de professionnels expérimentés.

Elle assure également la préparation aux concours administratifs français et européens, un des savoir-faire historiques de Sciences Po.

Les perspectives professionnelles

L'École d'affaires publiques prépare les étudiants à l’ensemble des métiers liés aux affaires publiques, qui couvrent une grande diversité de secteurs, public comme privé, et d’échelles, du local au global. Elle vise à former aussi bien les penseurs de l'action publique que ceux qui la mettent en œuvre.

Visitez le site web de l'École d'affaires publiques

Photo: Yann Algan, Doyen de l'École d'affaires publiques
Crédits Sciences Po

Mise à jour 28/06/2016
03.01.2022
Vous avez besoin de joindre votre service carrières ? pour toute question relative à vos stages, obtention de convention...contactez notre équipe lors des permanences d'accueil, par mail ou téléphone.
21.01.2022
La révolution numérique en cours impacte l'ensemble des acteurs de la société dans toutes leurs relations et interactions sociales: Citoyens, entreprises, organisations économiques et politiques, toutes nos activités sont dorénavant connectées, mesurées, analysées, stockées, prédictibles. Face à cette transformation profonde qui touche tous les secteurs de l'économie, de nouveaux métiers ont émergé: data analyst, data scientist, Data Protection Officer, consultant en intelligence artificielle ou en transformation digitale...pour quelles compétences le profil Sciences Po est-il recherché dans le secteur? Du 24 au 28 janvier, dans le cadre de la semaine des métiers de la data et du digital, des professionnels vous conseillent et des diplômés vous inspireront lors de tables rondes métiers et présentations.
Voir toutes les actus