Accueil > Are you East-Coast or West-Coast?

Are you East-Coast or West-Coast?

Oualid Bachara chez Havas New York
Pour Oualid Bachiri, étudiant de l'Ecole de la communication, avoir une expérience aux Etats-Unis est un choix de premier plan. La culture du stage y est bien implantée et les expériences dans ce pays sont bien perçues par les recruteurs. New York et San Francisco sont des centres très attractifs mais comment faire son choix entre les deux destinations ? Oualid vous propose un retour personnel sur ses deux expériences menées à New York City et San Francisco. Et autant le dire d'emblée, pour les deux : it is worth it!

EAST- COAST:
tout y est tellement grand, rapide et animé!

Dès le début de ma deuxième année à Sciences Po, j'avais en tête l'idée de parachever mon Bachelor par un stage plutôt qu'une année d'échange universitaire. J'étais attiré par l'exercice d'un anglais professionnel et le fait d'intégrer une entreprise pour une longue période. Alors que les États-Unis n'étaient pas dans ma zone de recherche ("impossible de trouver", "procédure de visa trop compliquée", "trop cher"), j'ai tout de même tenté ma chance à la parution d'une offre de stage en tant qu'assistant de l'équipe globale de Havas Worldwide, l'un des plus grands réseaux d'agences de communication au monde. Ma candidature retenue, je partais pour Manhattan quelques semaines plus tard, pour neuf mois.

Premier ressenti du nouvel arrivant: tout est tellement grand, tellement rapide, tellement animé ! 

"On y perd très vite le complexe de sa prononciation frenchy"...

...tant il y a d'accents en circulation. La ville des acolytes de "Friends" se veut être un carrefour des cultures tout en promouvant une mentalité très libérale et individualiste qui permet à chacun de s'épanouir à travers des communautés qui leur ressemblent, sans se restreindre à elles.

La "Big Apple" matérialise la puissance américaine, New York est bruyante et ne dort jamais. 
"New York m'a ouvert à de nouvelles grilles de lecture qui  m’ont permis d’avoir un regard plus éclairé sur mes réalités et des convictions plus affirmées."
Autant dire que j'ai eu le droit à un tour 360 des différents métiers du monde de la communication. Cela m'a bien plu et m' a aidé à conforter mon choix de master.

"En tant qu'assistant de l'équipe globale d'Havas Worldwide, la polyvalence est la règle"

j'étais notamment chargé des missions suivantes :

  • veille des dernières tendances et actualités de la communication des entreprises ; réalisation d'études marketing;
  • réalisation du script d'une vidéo promouvant un événement valorisant les jeunes leaders de demain ; expérimentation de solutions digitales
  • participation à l'élaboration d'une campagne probono pour une association; organisation d'un concours de la meilleure campagne de communication du réseau
  • coordination d'un projet artistique au cours du séminaire annuel du Top Management 

WEST-COAST:
quand new york carbure, san francisco "chill"

"j'ai choisi de faire un stage de césure dans une start up sociale" 

À la suite d'un premier stage de césure à la BNP Paribas Securities Services. j'ai souhaité retrouver l'ambiance startup. Là encore, les États-Unis n'étaient initialement pas dans ma zone de recherche ("trop cher") mais rebelote, j'ai postulé à une offre en tant que chef de projet au sein de CALSO Community, Inc, le relai américain du Comptoir de l'Innovation et du Groupe SOS, acteurs européens phares de l'économie solidaire et l'entrepreneuriat social. L'intérêt étant réciproque, je m'envolais pour San Francisco deux jours après mon pot de départ à la BNP.

San Francisco, peut-être plus que New York, est portée par un élan très progressiste

"San Francisco est certainement une ville plus facile à vivre que New York"

Après 22h, les rues sont déjà plus silencieuses en semaine en dehors de certains quartiers comme Mission. Quant aux fastfood, ils sont beaucoup moins visibles dans une ville où l'on compte une légion d'adeptes du développement personnel à travers le fitness, la méditation, le yoga... Les San Franciscains aiment à dire que leur ville est la plus européenne des villes américaines. Le climat aidant (bien qu'il faille toujours porter un bon gilet à San Francisco !), la ville est certainement une ville plus facile à vivre que New York.

"je retiens vraiment l'esprit entrepreneurial très présent dans la ville"

La Bay Area c'est aussi la région de la Silicon Valley et ses 11 nouvelles créations de startup par semaine, ses 11.500 entreprises high-tech et leurs 100 milliards de dollars de C.A. Il n'y a rien d'étonnant là-bas à ce que votre chauffeur Uber travaille également sur une application mobile ou que la majorité des personnes que vous rencontrez travaille dans la Tech. En dehors de toutes les bizarreries dans la rue, je retiens vraiment l'esprit entrepreneurial très présent dans la ville.

"En tant que chef de projet au sein de CALSO, mes missions visaient à maximiser l'impact social d'initiatives entrepreneuriales"

  • ma première mission était d'aider à la rédaction des demandes de subventions auprès de fondations d'entreprises afin d'obtenir le financement d'un programme de formation destiné à réinsérer des vétérans sans-emplois dans l'industrie civile des drones.
  • ma seconde mission était d'appuyer le management et le développement d'un programme d'incubation pour startups étrangères souhaitant s'installer aux Etats-Unis : du processus de sélection, à l'accompagnement au quotidien des entrepreneurs en passant par du reporting et la recherche de partenaires pour financer le projet, j'ai appris autant sur le monde des entrepreneurs que celui des financeurs.

​Travailler pour une startup avec des startups a été très intéressant dans la mesure où cela demande beaucoup d'agilité, de créativité et un regard critique !

D'un point de vue comm', j'ai appris à la fois le travail minutieux sur le "pitch", l'importance du développement, l'entretien et  l’activation de son réseau (ou celui des autres !), ainsi que l'absolue nécessité de suivre les évolutions des innovations digitales en matière de communication !

EN SAVOIR PLUS

Contacter Oualid Bachiri sur Linkedin

Connaitre les formalités de visa pour un stage aux Etats-Unis

Comment décrocher un stage à San Francisco et la "Bay Area"

Sillicon Valley - Le rève Américain pour les entrepreneurs?

Partir en stage à San Francisco

Mise à jour 27/02/2017
02.09.2021
Le Forum Carrières de Sciences Po se tiendra cette année sur plusieurs jours dans un format hybride avec des possibilités de rencontres physiques avec nos étudiants dès le 27 septembre et se ponctuera par un Forum en ligne du 13 au 15 octobre sur Seekube.
15.07.2021
Les résultats de l’enquête jeunes diplômés 2021 portant sur la promotion 2019 révèlent une attractivité toujours aussi forte des étudiants de Sciences Po auprès des employeurs, avec 9 diplômés sur 10 en activité professionnelle. Malgré un marché de l’emploi en tension, 82 % ont trouvé leur premier emploi en moins de 6 mois, et près des ¾ occupent un emploi stable. Ils sont toujours aussi nombreux (37 %) à travailler à l’étranger dans 84 pays. Découvrez tous les résultats de notre enquête !
Voir toutes les actus