Accueil > Lancez-vous pour une première expérience professionnelle en Afrique !

Lancez-vous pour une première expérience professionnelle en Afrique !

Charlotte @Enko
Pour sa troisième année hors les murs, plutôt que d'effectuer une année universitaire à l'étranger Charlotte Burrier, alors étudiante du programme Europe Afrique sur le Campus de Reims, avait choisi de réaliser deux stages en Afrique : l'un en Tanzanie, l'autre en Afrique du Sud. Après un MSc en double-diplôme Sciences Po / FGV (Fudaçao Getulio Vargas) et une expérience en Amérique latine, Charlotte est depuis juin 2017 "Project manager" chez Enko Education au Mozambique. Elle partage avec vous son expérience de l'Afrique...

Quel a été votre parcours professionnel et quelles sont vos activités aujourd'hui ?

Ma troisième année à l’étranger a été très marquée par mes deux expériences professionnelles en Afrique. J’ai travaillé six mois en tant que project manager au sein d’une institution de microfinance appelée Siza Capital à Johannesburg, en Afrique du Sud, puis trois mois en tant que consultante sur un projet spécifique à Ardhi Plan, entreprise de panification urbaine basée à Dar es Salam, en Tanzanie. J’ai ensuite travaillé comme Attachée Commerciale pendant six mois pour JCDecaux Latin America à Sao Paulo puis comme business developer pour la Startup BRICS. Je travaille aujourd’hui en tant que School Launcher à Enko Education. Après un premier lancement d’une école internationale primaire à Tete au Mozambique, couronné de succès, je me prépare dorénavant à lancer une école secondaire à Lusaka, en Zambie.

Quelles sont les principaux atouts/points positifs d'un stage/expérience professionnelle en Afrique ?

J’ai décidé de commencer ma carrière en Afrique Sub-Saharienne parce que les opportunités et les défis y sont nombreux, la prise de responsabilités y est aussi plus rapide qu’en Europe ainsi l'impact de nos actions y est plus élevé et immédiat.

Avez-vous rencontré des difficultés lors de vos expériences ?

Dans mon quotidien professionnel, j'ai pu éprouver quelques difficultés liées à la facilité de faire des affaires dans le pays en question "Easiness of Doing Business" : bureaucratie, règlementations douanière et migratoire arbitraires, parfois corruption, difficultés de recruter certaines compétences spécifiques. Plus précisément, j’ai éprouvé quelques complications liées au fait de ne pas avoir la citoyenneté Sud-Africaine dans mes recherches d’emploi : la politique migratoire (en particulier tout ce qui touche aux permis de travail) en Afrique du Sud est extrêmement stricte et décourage de nombreuses entreprises en matière de recrutement d’internationaux.

Quels conseils donneriez-vous à nos étudiants / jeunes diplômés souhaitant réaliser un stage ou une première expérience professionnelle en Afrique?

Lancez-vous ! Une première expérience sur un continent encore peu prisé comme destination de stage est toujours source d’admiration et de curiosité de la part des recruteurs ; la possibilité de prendre des initiatives et d’être en charge d’une part croissante de responsabilités bien que sans expérience élargie a priori est une réelle aubaine.

En savoir plus

Voir le profil Linkedin de Charlotte Burrier

Enko Education vous recrute

Lire d'autres témoignages d'étudiants et jeunes diplômés sur #Africa

Crédit photo:
Charlotte @Enko Education
Charlotte Burrier

Mise à jour 19/04/2018
15.07.2021
Les résultats de l’enquête jeunes diplômés 2021 portant sur la promotion 2019 révèlent une attractivité toujours aussi forte des étudiants de Sciences Po auprès des employeurs, avec 9 diplômés sur 10 en activité professionnelle. Malgré un marché de l’emploi en tension, 82 % ont trouvé leur premier emploi en moins de 6 mois, et près des ¾ occupent un emploi stable. Ils sont toujours aussi nombreux (37 %) à travailler à l’étranger dans 84 pays. Découvrez tous les résultats de notre enquête !
30.08.2021
Vous avez besoin de joindre votre service carrières ? pour toute question relative à vos stages, obtention de convention...contactez notre équipe lors des permanences d'accueil, par mail ou téléphone.
Voir toutes les actus