Accueil > Mon stage en immersion dans la géopolitique internationale au sein de CMA CGM

Mon stage en immersion dans la géopolitique internationale au sein de CMA CGM

camille mangin
Actuellement en master affaires publiques européennes à Sciences Po Paris, Camille recherchait une expérience nouvelle pour son stage de fin d’études, hors de sa zone de confort. En optant pour Marseille et l’industrie du shipping, Camille a découvert la richesse et la complexité d'un univers jusqu'alors inconnu : celui du transport maritime. Elle s’est immergée dans un environnement nouveau, fascinant, extrêmement en prise avec l’actualité géopolitique internationale. Retour sur une expérience de stage hors-norme.

Comment as-tu trouvé ton stage et pourquoi avoir choisi CMA CGM ?

J’ai entendu parler de CMA CGM pour la première fois dans un rapport sur l’économie maritime. Quelques temps après j’ai vu une offre de stage en Compliance sur le site carrières de Sciences Po.

J'ai ensuite pu rencontrer les représentants RH au Forum carrières pendant lequel nous avons eu l’occasion d’échanger sur l’entreprise et ses missions. Je cherchais alors un stage qui serait une véritable découverte pour moi. Je ne voulais pas faire mon stage à Paris et le domaine du transport maritime, avec tous ses enjeux à la fois économiques et politiques, m’attirait.

En quoi consistaient tes missions exactement ?

Mes missions alliaient à la fois un côté très opérationnel et théorique. J’ai intégré l’équipe Compliance au sein du Département Juridique où j'étais en charge de contrôler la conformité des marchandises transportées par CMA CGM à la fois avec les normes internes du Groupe et les réglementations internationales.

C’était une phase d’apprentissage intense car tout était nouveau pour moi : le contexte purement maritime, le vocabulaire, la spécificité de certaines réglementations internationales... etc. 

J’étais aussi sollicitée sur la rédaction et la mise en place de procédures de compliance. Sur la partie plus théorique j’étais amenée à rédiger des notes juridiques, à effectuer des recherches de fond sur certains pays et réglementations. C’était très formateur car cela me permettait de maîtriser certains sujets avant de les appliquer de façon très concrète au quotidien.

Si tu devais décrire les temps forts de ton stage, quels seraient-ils ?

Je dirais qu’il y a eu trois temps forts :

  • Tout d’abord une phase de formation et d’apprentissage pour me familiariser avec cet environnement et des concepts nouveaux
  • Une phase très opérationnelle : contrôle de la conformité, prise de responsabilité, autonomie au sein de l’équipe
  • Et ce que j’appelle la phase « Iran » suite au retrait de Donald Trump de l’accord sur le nucléaire iranien. Cet événement a eu de nombreuses conséquences sur le business de CMA CGM et a directement impacté notre équipe.

    Comment envisages-tu ton avenir professionnel et comment l’expérience au sein de CMA-CGM t’a-t-elle aidée ?

    J’ai décidé de continuer mes études en Master 2 Droit public économique à l'École de droit de Sciences Po afin de préparer l’examen du Barreau. Mes collègues m’ont beaucoup entourée et conseillée quant à la suite de ma carrière et la meilleure façon de me préparer à cet examen, et je leur en suis très reconnaissante. J’aimerais continuer à travailler dans le domaine du droit public international et mon expérience au sein de CMA CGM m’aura permis de me forger une expérience concrète et passionnante en Compliance qui me servira de base solide pour ma future carrière.

"Je ne voulais pas faire mon stage à Paris et le domaine du transport maritime, avec tous ses enjeux à la fois économiques et politiques, m’attirait."
"J’ai intégré l’équipe Compliance au sein du Département Juridique où j'étais en charge de contrôler la conformité des marchandises transportées par CMA CGM à la fois avec les normes internes du Groupe et les réglementations internationales."
"tout était nouveau pour moi : le contexte purement maritime, le vocabulaire, la spécificité de certaines réglementations internationales..."

Comment décrirais-tu l’environnement de travail ?

La vie dans la tour est assez animée. La communauté des stagiaires est très active, nous nous rencontrons fréquemment pour des déjeuners, des afterworks. J’ai fait de très belles rencontres et c’était un plaisir de venir travailler.

Comment s’est passée ton arrivée sur Marseille pour toi qui ne connaissais pas cette ville ? 

Marseille c’était de la découverte à 100% et je n’ai pas été déçue ! Mon installation s’est très bien passée. J’ai trouvé rapidement un logement à quinze minutes à pied du travail. Les loyers sont beaucoup moins élevés qu’à Paris ce qui accroit d’autant plus la qualité de vie. C’est une ville très vivante, cosmopolite et la région est absolument magnifique. Les weekends sont de vraies coupures pendant lesquelles on peut s’évader dans des endroits paradisiaques : Calanques, Gorges du verdon, Luberon, Var, Porquerolles ... etc.

"La vue sur mer, c’est vraiment le rêve ! "
"Marseille c’était de la découverte à 100% et je n’ai pas été déçue ! (...) Les loyers sont beaucoup moins élevés qu’à Paris ce qui accroit d’autant plus la qualité de vie. C’est une ville très vivante, cosmopolite et la région est absolument magnifique." 
"Le moindre changement géopolitique peut avoir des conséquences dans l’industrie du shipping."

En conclusion peux-tu nous dire ce qui t’a le plus plu durant ton stage et en quoi, selon toi, CMA CGM peut intéresser d’autres étudiants de Sciences Po ?

J’ai particulièrement apprécié l’influence de l’actualité internationale sur mes missions au quotidien. Le moindre changement géopolitique peut avoir des conséquences dans l’industrie du shipping. Selon moi l’ancrage du business de CMA CGM au cœur de l’actualité internationale est un point fort à valoriser auprès des étudiants de Sciences Po, qu’ils suivent un parcours à l'École d'affaires publiques, au sein de l'École d'affaires internationales (PSIA) ou encore au sein de l’École du Management et de l’Innovation. Nous étions d’ailleurs 7 stagiaires de Sciences Po cette année, tous dans des départements différents (Sécurité/Sûreté, Communication, Juridique, Lignes maritimes...etc).

J’ai également aimé travailler dans un département jeune où l’on m’a confié de nombreuses responsabilités et challenges. La bienveillance et la disponibilité de mon équipe m’ont notamment permis d’apprendre et de me sentir à l’aise sur mes missions. Je repars donc à Paris avec déjà un peu de nostalgie : « Homme libre toujours tu chériras la mer », comme l’a écrit Baudelaire.

En savoir plus

Lire tous les articles sur CMA CGM

Mise à jour 22/10/2018
02.09.2021
Le Forum Carrières de Sciences Po se tiendra cette année sur plusieurs jours dans un format hybride avec des possibilités de rencontres physiques avec nos étudiants dès le 27 septembre et se ponctuera par un Forum en ligne du 13 au 15 octobre sur Seekube.
15.07.2021
Les résultats de l’enquête jeunes diplômés 2021 portant sur la promotion 2019 révèlent une attractivité toujours aussi forte des étudiants de Sciences Po auprès des employeurs, avec 9 diplômés sur 10 en activité professionnelle. Malgré un marché de l’emploi en tension, 82 % ont trouvé leur premier emploi en moins de 6 mois, et près des ¾ occupent un emploi stable. Ils sont toujours aussi nombreux (37 %) à travailler à l’étranger dans 84 pays. Découvrez tous les résultats de notre enquête !
Voir toutes les actus