Accueil > Pourquoi partir en échange ? Deux étudiantes nous répondent.

Pourquoi partir en échange ? Deux étudiantes nous répondent.

Luisa Coppolino et Amélie Calafat
Luisa Coppolino et Amélie Calafat, deux étudiantes du Cycle d’urbanisme tout juste rentrées de Londres, ont accepté de nous parler de leur semestre en échange effectué à la Bartlett School of Planning à l’University College London (UCL).

TOUT D’ABORD, QUEL A ÉTÉ VOTRE PARCOURS AVANT VOTRE ENTRÉE À L’ÉCOLE URBAINE ?

Luisa Coppolino : Suite à l’obtention de mon diplôme à l’école d’architecture de Syracuse (Scuola Didattica di Siracusa) en Italie, j’ai travaillé pendant 18 mois comme architecte-urbaniste à l’agence Martin Duplantier. J’ai œuvré sur différents projets comme un plan guide de composition urbaine autour de la Cité Radieuse à Marseille ou des études préalables à l’aménagement du quartier « Port Colbert » de Reims. J’ai ensuite souhaité intégrer le Cycle d’urbanisme.

Amélie Calafat : Je dispose d’une formation pluridisciplinaire en Sociologie (CPGE B/L, Lycée Guist’hau à Nantes), Sciences Politiques (Université de Droit et Sciences Politiques de Rennes 1), Géopolitique (Marmara Universitesi à Istanbul) et enfin Sociologie Urbaine (Institut des Études Européennes, Paris VIII).

Au travers de mes formations antérieures, j’ai développé une compréhension élargie des dynamiques multiscalaires (différentes échelles) qui régissent les villes et leurs fonctionnements. Je me suis également familiarisée avec la dynamique de projet urbain, notamment grâce à une expérience de 6 mois au sein d’un bureau d’études spécialisé dans l’AMO de projets de renouvellement urbain.

POURQUOI AVOIR CHOISI LA FORMATION CYCLE D’URBANISME ET COMMENT S’EST PASSÉE VOTRE PREMIÈRE ANNÉE DE MASTER ?

L.C. : Durant mon expérience en agence, je me suis rendue compte que j’avais besoin d’approfondir mes connaissances sur “l’urbanisme à française”. Le Cycle d’urbanisme de Sciences Po a été la formation parfaite pour satisfaire mon envie d’étudier le système de planification français et les rapports de force entre les différents acteurs. La première année de master a été intense et enrichissante. La pluridisciplinarité du parcours de chaque étudiant a permis un échange garantissant à tout le monde d’apprendre des autres et d’ouvrir son esprit aux différents points de vues.

A.C. : J’ai développé, au cours de mon cursus, un réel attrait pour le monde de l’urbanisme qui venait pleinement faire écho à mes autres intérêts. C’est pourquoi j’ai décidé d’intégrer le Cycle d’urbanisme au sortir de ma diplomation. J’ai pu ouvrir de nouveau mes horizons : l’urbanisme n’est pas seulement une étude des dynamiques pluridimensionnelles à l’œuvre au sein d’espaces urbains mais également un travail de design, autrement dit de conception qui doit venir améliorer, confirmer ou corriger celles-ci.

Cette formation m’a permis d’élargir mes aptitudes opérationnelles, mais surtout ma compréhension des jeux d’acteur et de la structuration des espaces urbains. Le travail mené a conforté mes attentes au travers d’une méthodologie de « mise en situation » et des travaux de groupe.

L.C. : J’ai toujours aimé partir et découvrir d’autres pays : des périodes d’études et de travail à l’étranger ont jalonné mon parcours scolaire. J’ai ainsi eu la possibilité d’étudier un an à Lisbonne puis d’être stagiaire quatre mois à Copenhague. J’ai ensuite travaillé un an et demi à Paris et ai décidé d’y rester pour le Cycle d’urbanisme. J’ai alors été formé aux problématiques de la fabrique de la ville mais j’ai également appris à étudier les villes de manière comparative, ce qui m’a beaucoup plu.

Mon intérêt pour la dimension comparative des pratiques d’urbanisme, tout comme l’envie de vivre et de connaître des cultures différentes, m’ont aidé à concevoir mon projet pour le troisième semestre de mon master : un semestre en échange dans une des universités partenaires de Sciences Po.

A.C. : Ayant un profil orienté vers les sciences humaines et sociales, j’avais le sentiment de toujours manquer d’une dimension de projet urbain sur le long terme. Le système français emploie le terme « urbanisme » pour désigner le développement d’une stratégie urbaine et le travail de conception urbaine. Or, ces deux aspects sont clairement séparés dans le système anglo-saxon, avec d’un côté l’Urban planning (la dimension stratégique) et de l’autre l’Urban design (la dimension de conception).

Je suis donc partie étudier à la Bartlett School of Planning, avec la volonté d’intégrer à mon parcours d’Urban planning, celui d’Urban design comme un moyen d’acquérir des réflexes de conception, qui sont d’autant plus pertinents que fondamentalement liés à l’analyse des espaces urbains et qui participent à leurs changements. Enfin, cet échange représentait une véritable opportunité de vivre dans une ville étrangère, qui plus est Londres, et de découvrir de nouveaux espaces.

QUELLES SONT VOS IMPRESSIONS SUR L’ÉCOLE UCL ?

L.C. : Mon évolution du point de vue académique y a été très significative. Grâce à un contexte très fertile propre à la UCL, j’ai pu développer mes connaissances et compétences. J’ai étudié les sciences sociales liées à l’urbanisme et cela m’a permis d’approfondir des sujets de sociologie et d’avoir un regard plus objectif sur les nouvelles modalités de fabrique de la ville. J’ai trouvé les cours très intéressants, avec de bonnes opportunités de réflexion critique et de mise en cause des planning systems des différents pays et en particulier de ceux du Royaume-Uni.

A.C. : La Bartlett School of Planning se prévaut d’une expertise en sciences sociales plurielle et d’une reconnaissance internationale importante, par l’ouverture de ses programmes aux étudiants internationaux. Elle a des approches d’autant plus variées que les différents programmes qu’elle propose révèlent la pluralité de la pratique urbaine. Même si la charge de travail était importante, j’ai énormément appris au travers des enseignements prodigués à la UCL. Nous avons, en particulier, été confronté à la méthode comparative des systèmes de planification et nous avons découvert des auteurs classiques dans la tradition anglo-saxonne.

QUE PENSEZ-VOUS DE CE SEMESTRE EN ÉCHANGE ?

L.C. : Cette expérience représente une pièce très importante de ma formation comme urbaniste. Je sens que mes capacités ont été renforcées et qu’elles doivent maintenant être mises à l’épreuve et canalisées au travers d’une expérience professionnelle. Je suis sûre que ces mois en échange auront un apport essentiel dans ma future vie professionnelle.

A.C. : Ce fut une opportunité de pouvoir découvrir Londres en y habitant et en y vivant. J’ai également pu travailler en parallèle dans un restaurant dans l’Est londonien, découvrant encore d’autres aspects de la ville. Cet échange s’est révélé riche, intense et plein de découvertes et de rencontres.

EN SAVOIR PLUS :

 

Mise à jour 27/02/2019

Étiquettes

21.08.2019
L’enquête jeunes diplômés 2019 portant sur la promotion 2017 montre une accélération de l’insertion sur le marché du travail des diplômés de Sciences Po : 87% des diplômés trouvent un emploi en moins de six mois (83,6% pour la promotion 2016). Ce chiffre conforte l’attractivité des étudiants de Sciences Po auprès des employeurs.
25.09.2019
Vendredi 27 septembre 2019 de 10h à 17h, le Forum Carrières de Sciences Po accueillera à Paris Expo, Porte de Versailles une centaine d'employeurs (entreprises, administrations publiques, organisations internationales) issus des secteurs représentatifs de l'ensemble des débouchés professionnels des diplômés de Sciences Po.
Voir toutes les actus

Les entreprises partenaires de Sciences Po

Logo de AXA
Logo de BANQUE DE FRANCE
Logo de Chalhoub Group
Logo de BANQUE PALATINE
Logo de BERGER LEVRAULT
Logo de BRED BANQUE POPULAIRE
Logo de CAISSE D'EPARGNE
Logo de CASDEN
Logo de AIR LIQUIDE
Logo de EY
Logo de FONDATION HSBC
Logo de FONDATION JEAN LUC LAGARDERE
Logo de FONDATION LA FRANCAISE DES JEUX
Logo de FONDATION RATP
Logo de FRANCE TELEVISIONS GROUPE
Logo de GOOGLE
Logo de LA POSTE
Logo de LCL
Logo de L'OREAL GROUPE
Logo de OSTRUM
Logo de PWC
Logo de SAFRAN
Logo de Société Générale
Logo de TOTAL SA
Logo de CMA CGM
Logo de Orange SA
Logo de KERING SA
Logo de Eurazeo
Logo de Congrès du Conseil de l'Europe (Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux)
Logo de Accenture
Logo de BNP Paribas
Logo de CMS Bureau Francis Lefebvre
Logo de LAZARD FRERES SAS
Logo de MAZARS
Logo de Rothschild & Co
Logo de DANONE
Logo de GE HEALTHCARE
Logo de BOUYGUES TELECOM
Logo de Groupe EDF
Logo de Galeries Lafayette
Logo de Hermès
Logo de Groupe Casino
Logo de Vivendi
Logo de ENGIE
Logo de Clifford Chance Europe LLP
Logo de CANAL+
Logo de Carrefour
Logo de Caisse des Dépôts
Logo de Altermind
Logo de Goldman Sachs
Logo de AccorHotels
Logo de CHANEL SAS
Logo de SANOFI
Logo de Christian Dior Parfums
Logo de Agence Française de Developpement
Logo de EUTELSAT COMMUNICATIONS
Logo de La Banque Postale
Logo de August & Debouzy avocats
Logo de Air Liquide European Homecare Operations Services
Logo de BNP Paribas Cardif
Logo de Gide
Logo de Hogan Lovells LLP
Logo de Dechert  LLP
Logo de Latournerie Wolfrom Avocats
Logo de DARROIS VILLEY MAILLOT BROCHIER
Logo de Sopra Steria Consulting
Logo de Publicis Groupe
Logo de De gaulle Fleurance & Associés
Logo de Vivant Chiss
Logo de RATP Dev
Logo de TF1 SA
Logo de Schneider Electric
Logo de SAP France
Logo de LVMH
Logo de Hachette Livre
Logo de HandiEM
Logo de OCDE
Logo de Arkema
Logo de Shiseido Group EMEA
Logo de ENGIE INEO
Logo de BREDIN PRAT
Logo de Groupe ADP
Logo de Nexity
Logo de crédit foncier
Logo de Cisco Systems France
Logo de Ubisoft
Logo de Havas Paris
Logo de SAINT GOBAIN INTERSERVICES
Logo de Facebook
Logo de Fondation Chanel
Logo de FONDATION Coca Cola
Logo de Banijay
Logo de Goldman Sachs Asset Management
Logo de Capgemini Invent
Logo de RTE
Logo de Banque Européenne d'Investissement
Logo de Berthelot Mandataire Judiciaire
Voir toutes les entreprises