Accueil > Fempo, la success story

Fempo, la success story

Fempo, la success story
FEMPO est une start-up qui propose des culottes en tissu lavable destinées à remplacer les protections hygiéniques. Accompagné par l’incubateur de Sciences Po en 2018, ce projet est né de la rencontre de deux alumnae, Fanny Abes, diplômée du master en politique économique internationale, et Claudette Lovencin, diplômée du master en politique publique. En à peine quelques mois, leur entreprise rencontre un beau succès avec près de 30 000 utilisatrices et un chiffre d’affaire qui double chaque mois. Rencontre avec les créatrices de cette success-story made in Sciences Po.

Pourquoi avoir décidé de créer une entreprise de création, production et vente de culottes menstruelles ?

Fanny Abes : Avec Claudette nous avons commencé par nous demander comment, à notre niveau, nous pouvions aider les gens. C’est seulement dans un second temps que nous avons réfléchi aux problématiques spécifiques aux femmes. Je pense que nous sommes naturellement allées vers un projet destiné à des personnes qui nous ressemblent, avec qui nous partageons les mêmes besoins.

Nous avons sorti un produit en lien avec le cycle menstruel pour proposer aux femmes de renouer un lien plus positif avec leur corps, leur biologie et leur cycle. Le but était de retourner la situation : ne plus subir notre corps de femme mais mieux le comprendre pour s’en faire un allié. Cela passe par la création d’une culotte menstruelle aujourd’hui, mais pourrait passer par d’autres projets dans le futur.

Qualifieriez-vous votre projet entrepreneurial de féministe ?

Claudette Lovencin : Créer une culotte menstruelle, c’était créer un objet concernant les femmes, du moins des personnes ayant leurs règles, donc on assimilera peut-être notre entreprise à un projet féministe. Mais on ne souhaite pas rentrer dans un cadre, on est plutôt dans la recherche de l’autonomie individuelle.

FA : Oui, on préfère parler de l’autonomisation comme processus de conquête.

CL : Aujourd’hui nous avons créé une culotte menstruelle mais la philosophie de notre projet c’est comment faire pour mieux comprendre son corps, comment il est, quels sont ses besoins. On ne cherche pas à donner un sens politique à notre action, même si cela peut s’assimiler à du féminisme, ou même à de l’humanisme.

FA : Ce que nous cherchons à faire aujourd’hui avec FEMPO c’est plutôt à donner des outils aux individus afin qu’ils puissent s’émanciper individuellement. Mais cela n’empêche pas de voir qu’il y a des combats politiques et sociétaux à mener collectivement.

En quoi vos parcours à Sciences Po ont-ils participé au développement de votre projet ?

FA : Maxime Marzin, le directeur du Centre pour l’entreprenariat de Sciences Po nous a beaucoup aidées. Il a eu un regard très fin sur notre projet et cela nous a permis de structurer et lancer FEMPO.

CL : De mon côté j’avais choisi une mineure en gender studies à l’université de Concordia. J’y ai amassé deux belles années de connaissances et je suis arrivée en master politiques publiques à Sciences Po avec ce bagage académique associé à six années d’expérience de terrain acquises au Canada au sein de la Société Elizabeth Fry qui aide des femmes marginalisées.

Il y a quelques mois Sciences Po a lancé une Chaire pour l’entreprenariat des femmes, dirigée par Anne Boring. Est-ce que porter un sujet qui ciblait un public 100% féminin vous a aidé en tant que femmes-entrepreneuses ?

FA : Je pense que le fait d’être des femmes et de répondre à un besoin qui nous concerne directement a apporté de la crédibilité à notre projet. À mes yeux aujourd’hui, le fait d’avoir été une femme n’a pas été du tout un frein : on a bien sûr rencontré des difficultés, mais de là à savoir si c’était parce qu’on était des filles, qu’on était jeunes ou qu’on venait de débarquer dans le secteur, je ne sais pas. En tous cas moi je n’ai pas ressenti de discrimination basée sur mon sexe.

CL : Je suis d’accord, c’est difficile à dire. C’est un peu compliqué aujourd'hui d’isoler pourquoi on a eu telle difficulté ou pas. Souvent les femmes entrepreneuses racontent qu’elles ont eu des difficultés à avoir des financements, alors que nous on a plutôt eu de la chance. Je pense que nous avons bénéficié de l’originalité de notre projet : nous ne sommes pas passées inaperçues.

Et aujourd’hui j’encourage toutes les personnes qui souhaitent se lancer dans un projet d’entreprise à utiliser les outils disponibles à Sciences Po. Fanny et moi nous avons commencé avec très peu, au début FEMPO c’était un projet “bouts de ficelle” ...

FA : Oui, nous avons commencé avec 250 euros et la machine à coudre de ma mère.

CL : Je suis convaincue qu’il faut se battre pour ses idées et mener son projet jusqu’au bout pour voir ce qu’il en est. Ça vaut toujours la peine d’essayer !

Entretien initialement publié sur le site du Programme PRESAGE

En savoir plus :

Mise à jour 19/03/2019
21.08.2019
L’enquête jeunes diplômés 2019 portant sur la promotion 2017 montre une accélération de l’insertion sur le marché du travail des diplômés de Sciences Po : 87% des diplômés trouvent un emploi en moins de six mois (83,6% pour la promotion 2016). Ce chiffre conforte l’attractivité des étudiants de Sciences Po auprès des employeurs.
25.09.2019
Vendredi 27 septembre 2019 de 10h à 17h, le Forum Carrières de Sciences Po accueillera à Paris Expo, Porte de Versailles une centaine d'employeurs (entreprises, administrations publiques, organisations internationales) issus des secteurs représentatifs de l'ensemble des débouchés professionnels des diplômés de Sciences Po.
Voir toutes les actus

Les entreprises partenaires de Sciences Po

Logo de AXA
Logo de BANQUE DE FRANCE
Logo de Chalhoub Group
Logo de BANQUE PALATINE
Logo de BERGER LEVRAULT
Logo de BRED BANQUE POPULAIRE
Logo de CAISSE D'EPARGNE
Logo de CASDEN
Logo de AIR LIQUIDE
Logo de EY
Logo de FONDATION HSBC
Logo de FONDATION JEAN LUC LAGARDERE
Logo de FONDATION LA FRANCAISE DES JEUX
Logo de FONDATION RATP
Logo de FRANCE TELEVISIONS GROUPE
Logo de GOOGLE
Logo de LA POSTE
Logo de LCL
Logo de L'OREAL GROUPE
Logo de OSTRUM
Logo de PWC
Logo de SAFRAN
Logo de Société Générale
Logo de TOTAL SA
Logo de CMA CGM
Logo de Orange SA
Logo de KERING SA
Logo de Eurazeo
Logo de Congrès du Conseil de l'Europe (Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux)
Logo de Accenture
Logo de BNP Paribas
Logo de CMS Bureau Francis Lefebvre
Logo de LAZARD FRERES SAS
Logo de MAZARS
Logo de Rothschild & Co
Logo de DANONE
Logo de GE HEALTHCARE
Logo de BOUYGUES TELECOM
Logo de Groupe EDF
Logo de Galeries Lafayette
Logo de Hermès
Logo de Groupe Casino
Logo de Vivendi
Logo de ENGIE
Logo de Clifford Chance Europe LLP
Logo de CANAL+
Logo de Carrefour
Logo de Caisse des Dépôts
Logo de Altermind
Logo de Goldman Sachs
Logo de AccorHotels
Logo de CHANEL SAS
Logo de SANOFI
Logo de Christian Dior Parfums
Logo de Agence Française de Developpement
Logo de EUTELSAT COMMUNICATIONS
Logo de La Banque Postale
Logo de August & Debouzy avocats
Logo de Air Liquide European Homecare Operations Services
Logo de BNP Paribas Cardif
Logo de Gide
Logo de Hogan Lovells LLP
Logo de Dechert  LLP
Logo de Latournerie Wolfrom Avocats
Logo de DARROIS VILLEY MAILLOT BROCHIER
Logo de Sopra Steria Consulting
Logo de Publicis Groupe
Logo de De gaulle Fleurance & Associés
Logo de Vivant Chiss
Logo de RATP Dev
Logo de TF1 SA
Logo de Schneider Electric
Logo de SAP France
Logo de LVMH
Logo de Hachette Livre
Logo de HandiEM
Logo de OCDE
Logo de Arkema
Logo de Shiseido Group EMEA
Logo de ENGIE INEO
Logo de BREDIN PRAT
Logo de Groupe ADP
Logo de Nexity
Logo de crédit foncier
Logo de Cisco Systems France
Logo de Ubisoft
Logo de Havas Paris
Logo de SAINT GOBAIN INTERSERVICES
Logo de Facebook
Logo de Fondation Chanel
Logo de FONDATION Coca Cola
Logo de Banijay
Logo de Goldman Sachs Asset Management
Logo de Capgemini Invent
Logo de RTE
Logo de Banque Européenne d'Investissement
Logo de Berthelot Mandataire Judiciaire
Voir toutes les entreprises